الإستقبال

الجديد

الكلية

الأقسام

التكوين

الطالب

البحث

العلاقات الدولية

المكتبات

وثائق مفيدة على الواب

جداول الأوقات

استشارات و طلبات العروض

اتفاقيات

فضاء الكتب
SÉMINAIRES DE LA PROFESSEURE CARLA CALARGÉ
تاريخ الإنشاء: 26 Fev 2024 / 141 Vue(s)

 

Le département de français reçoit la Pre Carla Calargé pour une série de séminaires les 27-28 février et le 5 mars. Le programme se présente comme suit :

1/ Mardi 27 et mercredi 28 février 2024 : Mini-Séminaire théorique : Retour sur quelques théories (littéraires) du 21e siècle.

- Présentation :

Les dernières décennies ont vu l’éclosion de nouveaux champs d’investigation (notamment dans la critique littéraire) qui (ré)examinent le canon depuis la perspective des marginalisé.e.s ou des opprimé.e.s : les femmes, les colonisés, les pauvres, etc.

Ce mini-séminaire est donc une introduction à ces approches, qui se situent à l’intersection de plusieurs disciplines (littérature, sociologie, féminisme, études culturelles, etc.), et à leurs textes fondateurs. Après un survol théorique, nous examinerons des œuvres canoniques et d’autres plus récentes afin de montrer comment s’articule le discours dominant lorsqu’il représente l’Autre marginalisé(e) et comment cet(te) autre y répond lorsqu’il/elle parvient à prendre la parole.

- Mardi 27 février 2024 :

De 8h30 à 10h20 : Nouvelles lectures du canon : la perspective de l’Autre (partie théorique).

De 10h40 à 12h30 : Nouvelles lectures du canon : la perspective de l’Autre (partie pratique).

- Mercredi 28 février 2024 :

De 8h30 à 10h20 : (Re)lire le corps féminin dans la littérature et les arts (théorie).

De 10h40 à 12h30 : (Re)lire le corps féminin dans la littérature et les arts (application).

2/ Mardi 5 mars 2024 : Journée d’étude sur le Liban. 

De 8h30 à 10h20 : Session1 : Introduction à la littérature libanaise francophone de l’extrême contemporain : contexte socio-historique.

Il s’agit d’un survol rapide du contexte libanais : Histoire récente du pays (post-indépendance), tissu social et enjeux menant à la guerre de 75-90. Puis contexte de la post-guerre et de la soi-disant reconstruction du centre-ville jusqu’au moment présent.

De 10h40 à 12h30 : Session 2 : Retour.s sur mémoire : la guerre (civile) de 1975-1990.

Résumé : Cette communication examine les différentes manières au travers desquelles les écrivain.e.s, artistes et cinéastes libanais revisitent la mémoire collective de la guerre (civile) qui a ravagé leur pays entre 1975 et 1990. Leurs travaux défient et critiquent la politique de l’amnésie imposée par les gouvernements après la cessation des combats. Je postule que les images et représentations littéraires de la guerre qui émergent dans la sphère culturelle entre 2000 et 2019, tentent de pallier un vide dans le récit historique national relatif au passé récent. Il demeure que ces efforts sont nécessairement limités, d’une part par la persistance d’un sentiment collectif que la guerre n’a pas (encore) pris fin dans une région où les soubresauts de violence sont chroniques, et d’autre part, de par l’incapacité du récit individuel à remplir le vide causé par l’absence d’un projet national qui permette et facilite une commémoration collective de ce passé. L’effort mnémonique est donc pris dans un cercle vicieux, dans l’incapacité où il se trouve d’expliquer les causes du conflit ou de connecter la mémoire personnelle à celle de l’Autre que la guerre a placé dans le camp ennemi.

 

1/Mardi 27 février 2024                     2/ Mercredi 28 février 2024                       3/Mardi 5 mars 2024